Projet de solidarité internationale Vietnam 2015

Episode 1: La maison est à toit

En ce jour de la fête du canard le chantier que nous avons commencé est fermé.

[La fête du canard est un jour férié, pendant ces journées les familles aiment se réunir et dans ce genre d’occasion la coutume veut que du canard soit servi pour le repas.]

photos récit 1-1

L’Estacaide gourmande de travail ne s’arrête pas pour autant! Bien au contraire, tous les 12, nous allons dans une maison dont le cœur est en parpaings et le reste en poutres accrochées les unes aux autres par du fil de fer et couverte de tôles en béton amiante et entourée de bric et de brocs dans l’espoir d’en faire des murs.

Nous arrivons donc chez eux accompagnés de Thuy qui nous aide dans notre mission, elle explique à la mère de famille qui nous sommes et pourquoi nous sommes là. Elle avait l’air surprise et était particulièrement émue.

photos récit 1-2

Dans cette maison, le toit est à refaire, 2 courageux (légers qui plus est) sont montés sur le toit de fortune afin d’enlever toutes les tôles pour les remplacer par des neuves.

Pendant que certains font cela, d’autres accompagnent la mère de famille dans une boutique à quelques centaines de mètres de là pour ramener des tôles neuves (car ne l’oublions pas, aider une famille c’est bien, en faisant fonctionner l’économie locale c’est mieux).

photos récit 1-3

Le regard de la mère sur le chemin était comparable à celui d’un enfant la veille de Noël, une sensation de joie pure incroyablement communicative. Nous ramenons les tôles sur un petit chariot à deux roues, fait de planches de bois de tailles différentes. A notre arrivée à la maison nous déposons tout le matériel dans le jardin.

photos récit 1-4

Nous continuons notre travail, le toit de la cuisine n’existe plus, nous avons cependant gardé les anciennes tôles pour changer le mur et le rendre le plus complet et efficace possible.

photos récit 1-5

Il est temps de déjeuner, au retour nous commençons à installer le nouveau toit tôles par tôles. Le seul problème, ridicule problème c’est que le ciment est excessivement fragile, au bout d’un certain temps, toutes les deux tôles installées une se cassait et il fallait la remplacer par une nouvelle. Nous attachons les tôles aux poutres à l’aide de fil de fer que nous passons dans un trou fait au préalable grâce à un clou et un marteau. Afin que l’eau ne s’infiltre pas dans la cuisine le long des fils de fer, nous mettons des carrés de caoutchouc, qui ne sont autres que des morceaux de pneu.

photos récit 1-6

Atelier fil de fer

photos récit 1-7

atelier mise en place des tôles

photos récit 1-8

Après un dur labeur nous finissons enfin le toit, il est temps de s’attaquer au mur (je dis bien au singulier car, nous avions suffisamment de tôle que pour un seul, le plus grand et le plus sommaire).

Petit à petit la pièce prend forme, il ne reste que le sol à refaire, le sol de la maison n’est autre que de la terre, on y trouve comme dans un jardin des cailloux, des trous et autres irrégularités qui sont propres à la nature.

 

Le lendemain une partie de l’Estacaide va sur le premier chantier l’autre retourne à la maison. La mission est de bétonner le sol afin qu’il soit lisse et plus hygiénique. Au début de la journée les étudiants poussent des brouettes, à la fin ils aident à préparer le ciment (et tout le monde participe !)

photos récit 1-9

.

photos récit 1-10

photos récit 1-11

.

Et voila le résultat :

photos récit 1-12

photos récit 1-13

La maison rénovée, nous repartons pour de nouvelles aventures !

 

photos récit 1-14

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s