Projet de solidarité internationale Vietnam 2015

Le suivi…

Quel est donc notre rôle ? Nous apportons notre aide aux personnes ayant le moins d’ouvrier ou sur des tâches ponctuelles (remblais, …). Nous changeons donc régulièrement de lieu et ne restons pas sur une même maison. Nous faisons chaque jour (où tous les deux jours) le tour de tous les chantiers pour y suivre l’évolution. Nous rencontrons donc régulièrement les familles et sommes toujours accueilli chaleureusement.

Dès notre arrivée, des chaises nous sont offertes. Puis, le thé nous est servi. C’est ainsi que ces personnes nous témoignent leur reconnaissance. Nous ne pouvons échanger avec des phrases, ne connaissant que les mots les plus usuels « sin tiao » (Bonjour), « camone » (merci) et autre « tambiète » (au revoir). Malgré tout, les regards et sourires échangés rendent tous ces moments très conviviaux.

C’est ainsi que l’on se rend compte que ces personnes, qui vivent dans la pauvreté pour la plupart, ne sont pas miséreuses. Elles sont actives, très travailleuses, et gardent une certaine joie de vivre. Elles sont bien souvent réunies en famille, ce qui assure une solidarité et une affection constante.

Quelques personnes vivent quant à elle dans une vraie misère. Elles sont souvent âgées, malades, abandonnées de presque tous sauf d’une ou deux personnes qui s’occupent d’elles. C’est dans ces cas que la pitié peut surgir, pitié que nous devons repoussée au profit du sentiment de compassion. Ces situations sont très difficiles à voir pour nous, a fortiori à vivre pour elles. Le sentiment d’impuissance naît en nous et malgré ce sourire qui peine à s’afficher sur leur visage, il ne fait que grandir. Le toit que nous leur offrons les aidera à passer l’hiver et à garder un lieu de vie après les inondations annuelles. Mais il ne changera malheureusement pas leurs conditions de vie : ce qu’ils mangent, ce qu’ils vivent, ce qu’ils ressentent… Et nous devons faire avec en gardant à l’esprit que ce que nous faisons est déjà beaucoup pour eux. Maigre consolation, mais consolation tout de même.

C’est ainsi que nous sillonnons les différents chantiers, offrant notre aide lorsque nécessaire mais surtout partageant des moments de vie avec toutes ces personnes merveilleuses.

article précédent: Débuts lents, mais travail rapide!

article suivant: à venir…

retour au sommaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s